Rapport en retraité et déclaration d’impôt

08/06/2019 0 Par admin
Rapport en retraité et déclaration d’impôt

Même à la retraite, vous êtes tenus de faire votre déclaration d’impôt tous les ans. Il s’agit de déclarer vos revenus et d’y indiquer le montant de votre retraite. Cette démarche vous permettra d’être en règle vis-à-vis de l’administration fiscale. Voici quelques informations qui vous aideront à accomplir cette démarche.

Le régime général pour les retraités

Normalement, le montant de la retraite que vous percevez s’adapte automatiquement au montant de l’impôt. En effet, les retraités sont soumis à un régime de prélèvement à la source du revenu. Mais il est toujours intéressant de connaitre les diverses branches imposées lors de sa retraite.

Ce qu’il faut impérativement déclarer

Pour un retraité, il faut déclarer toutes les sommes perçues grâce au régime de base et ceux obtenus grâce aux complémentaires. Il se peut la prestation de retraite soit perçue sous forme de capital versé en une seule fois, il faudra également le déclarer. Les avantages perçus en plus de la pension entrent également dans les revenus imposables. Il s’agit des diverses allocations et des majorations dont bénéficie le retraité. Par exemple, les majorations pour les charges de famille, les allocations de décès ou encore de veuvage. Cependant, certains retraités peuvent déduire les cotisations de sécurité sociale et les divers frais y afférents de leur déclaration.

Les impôts pouvant être exonérés à la retraite

Certains revenus ne font pas l’objet d’une déclaration à l’administration fiscale. Il s’agit par exemple des avantages de vieillesse non contributifs tels qu’une allocation du minimum vieillesse. Certaines pensions qui sont directement versées par l’organisme de sécurité sociale sont également exonérées. Le montant de ces pensions ne doit cependant pas dépasser un certain seuil pour ne pas être imposé. La pension des anciens combattants, des militaires et des anciens sapeurs-pompiers volontaires bénéficie également d’un régime d’exonération spécial. Il est également possible de faire exonérer certaines majorations, notamment si la personne se fait assister par une tierce personne. Suivant chaque cas, cette exonération peut être partielle ou totale.

De la déclaration proprement dite

Dans la majorité des cas, la personne retraitée doit faire elle-même sa déclaration d’impôts. Il se peut que les enfants de la personne le fassent pour elle, mais la personne peut également recourir à certains services disponibles sur internet.

Une déclaration personnelle de ses impôts

Toutes les pensions, les autres formes de revenus et les divers avantages de retraite doivent être déclarés par la personne elle-même. En effet, le retraiter à l’obligation de déclarer l’ensemble de son foyer fiscal de manière personnelle. Il faut savoir que le montant total des pensions et des retraites ne figure pas dans la déclaration préremplie que les autorités fiscales vous envoient. Vous aurez donc à le remplir suivant votre situation personnelle. Avant de procéder au remplissage du document, vous pourrez consulter des notices explicatives auprès des locaux de l’administration fiscale ou sur internet. Il faut également savoir qu’au-delà d’un certain seuil, il est possible de faire sa déclaration via internet.

Les assistances et services disponibles sur le Net

Des agences spécialisées proposent leur service pour faciliter les démarches de votre déclaration d’impôt. Si vous avez recours à ce type de service, ces agences communiqueront directement aux autorités fiscales vos revenus, pour faciliter les démarches de l’imposition. Cette option est intéressante, notamment si après la retraite vous avez déménagé pour un autre pays.